Maison de Naissance de Namur - L'Arche de Noé | Naissance de Naya-Lisbeth – 21 Juillet 2011
1551
post-template-default,single,single-post,postid-1551,single-format-standard,ajax_updown,page_not_loaded,,side_menu_slide_from_right,footer_responsive_adv,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2.1,vc_responsive

Naissance de Naya-Lisbeth – 21 Juillet 2011

Naissance de Naya-Lisbeth – 21 Juillet 2011

Et voilà, j’ai fini les peintures de la chambre de ton frère dimanche et mercredi les faires-parts. Tout est fini, tu peux venir quand tu veux. Le lendemain, vers 4h, j’ai mal au ventre, comme des petits pincements tous les quart d’heure. Fausse alerte ou alors c’est toi qui commence à faire tes valises pour ton voyage ??? Je décide à 6H du mat, pour ne pas réveiller ton papa et ton frère (qui était venu nous rejoindre) de descendre. Je prépare d’abord les valises (la mienne et celle de Basile) et puis je me fais couler un bon bain, que ça fait du bien…….au calme avec toi dans mon ventre pour la dernière fois…… j’ai du resté une demi heure et quand je suis sortie, les contractions étaient plus rapprochées (+/- 5min). Ton papa et Basile étaient descendus et commençaient à jouer… Ils n’avaient pas remarqué les valises 😉 Je leurs ai donc dit qu’il  fallait se préparer car tu voulais venir aujourd’hui.

9H30,  les contractions sont toujours aussi rapprochées mais j’arrive à bien les gérer et quand je sens  qu’une vague arrive, je me met dans l’encadré de la porte, le dos collé d’un coté et les bras de l’autre et  je  m’imagine sur la plage avec les vagues qui viennent et repartent calmement et les contractions font de même.  Entre chaque, j’habille Basile qui me demande pourquoi je fais ça, je lui explique que tu aimerais bien sortir du ventre de maman pour venir le voir et que lui pendant ce temps, il ira jouer chez Nany Papy. Il regarde mon ventre et puis dit « tu peux pas faire mal à ma maman Naya » Je lui explique alors que ce n’est pas toi qui me fait mal mais mon ventre car il est devenu trop petit pour toi. … Alors il fait un grand bisous dessus 😉

10h, Je sonne à Béné pour lui dire que le travail a commencé et va bientôt démarrer. Pas de soucis pour elle, elle nous attend à l’arche. Mes parents arrivent pour prendre Basile, il est tout content que tu arrive et qu’il viendra te voir tantôt. Ton papa est enfin prêt aussi, heureusement car parfois j me disais qu’on allait jamais savoir aller à l’arche car les contractions son très très rapprochées mais je gère 😉

10H45 on arrive décontracté à l’arche (que une contraction sur le trajet, ouf car dans la voiture, c’est toujours galère pour les accueillir). Par contre dès que je sors de la voiture, une très belle vague m’envahi, j’attends un peu et puis on rentre voir béné, toute souriante comme d’habitude. Elle me trouve radieuse (ça fait plaisir de l’entendre dire ça), on papote un peu devant un bon pti thé, j lui explique ma matinée et puis, elle me dit qu’on va quand même monter pour voir à combien je suis. Vu que pour Basile, j suis arrivée à 3cm et que j’avais bcp plus mal, j’espère que je suis quand même à 3 ou 4. Béné me dit vu comme je suis, elle ne mettrait pas plus de 5 mais quand elle a vu la très belle vague et comment je l’ai accueillie, elle était plus très sûr du chiffre…… après  deux belles coup sur coup, elle m’ausculte et là, le verdict tombe je suis à 9 cm. Je n’ai qu’un mot à dire YES!!!! Elle téléphone donc à Agathe pour qu’elle vienne dès maintenant.

Les douleurs dans le dos sont de plus en plus fortes mais celles dans le bas ventre ça va. J’ai l’impression de mieux gérer les contractions quand mon dos est collé au mur alors entre les vagues je marche et puis hop au mur 😉  Agathe arrive, on parle un peu, puis elles me laissent pour que je me reconcentre sur le travail. J’ai envie de bouger, donc j’essaye le ballon, Agathe qui était revenue me masse le bas du dos (ça fait un bien fou). Comme le travail commençait à ralentir, Béné m’a conseiller de faire les escaliers (sur place) et puis j’ai eu envie de me mettre sur le lit, au passage, on a écouté ton petit cœur pour voir tu allais bien. Tout était parfait.  Béné a quand même dû aider la poche des eaux à se rompre. Tout en accueillant les contractions, je me suis mise sur le côté et à chaque contraction, j’allais un peu plus sur le ventre. J’ai alors entendu Agathe qui disait à Béné, « t’as vu, elle se met sur le ventre ». Et oui, c’est MA position, qu’est ce qu’on est bien

Dès que j’étais sur le ventre, les contractions étaient beaucoup plus intense mais aussi et à ma grande surprise, aussi gérable que les autres. J’ai commencé à pousser et après quelques poussées, tu étais là dans mes bras, toute petite avec tes grands yeux déjà bien ouverts pour regarder tout autour de toi.

ET voilà, il est 14H …..

Deuxième bébé, deuxième accouchement sur le ventre. Même pour la délivrance, j’ai dû me remettre dans la position d’accouchement car les contractions s’étaient arrêtées et le placenta devait sortir.  Béné m’a donc dit de me mettre sur le ventre, et les contractions ont repris et en deux poussées, il est sorti. 

Un tout grand merci pour vous toutes pour vos conseils, votre présence à chaque consulte et Merci à Agathe et Béné qui m’ont superbement accompagnées tout au long de cette aventure ainsi qu’a Chantal qui m’a bien aidé avec ses cour de yoga.